Cyril Hériard Dubreuil : “Déchirements”

Une société utopique où le crime et le suicide sont éradiqués. Tout passage à l’acte est empêché par une crise d’épilepsie neutralisant l’individu. Un jeune homme, Tommy, et une petite fille, Aglaé, voient une tâche noire grandir sur leur corps, qui les pousse à mourir en être libre. Y parviendront-ils ?

Que resterait-il de nous si le suicide était le seul acte possible d’émancipation ? Une fable d’anticipation, à l’humour noir et métaphysique, écrite dans une langue sous pression, au bord de l’implosion, pour raconter notre humanité en déroute.

extrait :

Mimi et Aglaé sont dans la cuisine. de la radio allumée, sort une musique contemporaine étrange et grinçante. Mimi a un café chaud devant elle, Aglaé a un chocolat chaud devant elle. 

AGLAE : maman. 

temps. Mimi ne répond pas. musique contemporaine. elle boit du café. 

maman. 

MIMI : hm. 

AGLAE : maman. 

temps. Mimi ne répond pas. musique contemporaine. 

maman. 

temps. Mimi ne répond pas. musique contemporaine. 

maman. 

temps. Mimi ne répond pas. musique contemporaine. 

MIMI : oui. 

oui. 

OUI. 

OUI. 

quoi ? 

AGLAE : je sers à quoi maman ? 

temps. musique contemporaine

MIMI : quoi ?

AGLAE : je sers à quoi maman ? 

temps. musique contemporaine. 

MIMI : quo. 

quo. 

quoi tu ? 

ben. 

ben j. 

AGLAE : je sers à quoi maman ? 

dis. 

dis je sers à quoi ? 

MIMI : ben. 

tu sers à. 

tout le monde se se sert à quelque chose. 

t’as. 

AGLAE : oui oui mais. 

toi tu travailles maman. 

moi pas. 

je sers à quoi ? 

toi tu t’occupes de moi. 

moi je sers à quoi ? 

MIMI : ben pfff. 

ça veut dire quoi ça tu ? 

sers à. 

y’a pas besoin de. 

tu tu tutu veux te servir à quoi ? 

temps. musique contemporaine. 

AGLAE : à quelque chose. 

MIMI : ben oui. 

oui. 

temps. musique contemporaine. Mimi boit du café. 

mais tu tu. 

tu quand tu seras grande tu tu feras des choses. 

utiles. 

des des. 

AGLAE : quand j’serai grande ?

MIMI : ben oui oui. 

AGLAE : donc là je sers à rien là maintenant là ? 

ah oui d’accord. 

temps. musique contemporaine. Mimi boit du café. 

MIMI : si. 

AGLAE : ben à quoi ? 

temps. musique contemporaine. Mimi boit du café. 

MIMI : à moi. 

AGLAE : ben à quoi ? 

moi je pense je sers à rien. 

MIMI : oh. 

dis pas ça. 

AGLAE : pourquoi ? 

MIMI : dis pas ça du tout. 

AGLAE : si je sers à rien. 

toi tu peux. 

vaut mieux sauter par la fenêtre. 

j’me jette en. 

dans le vide. 

MIMI : dis-donc. 

tu dis pas ça c’est pas drôle. 

d’accord ? 

c’est pas drôle. 

Aglaé regarde regarde-moi. 

pourquoi tu dis ça ? 

dis pas ça. 

hein ? 

ben qu’est-ce qu’y te prend ? 

de dire ça ? 

AGLAE : si. 

je me jette par la fenêtre. 

temps. musique contemporaine. 

puisque je sers à rien.

...

© AMD 2017