Jean-Cyril Vadi : « Le Syndrome de Stockholm »

Franck Nogent est un récalcitrant, il refuse la grande liesse de la société du bien-être et du divertissement. Un matin, on l’arrête et on l’interne au Loft Ouest, centre de rééducation où il doit retrouver le goût du bonheur et de la socialisation consensuelle... 

La satire au mauvais esprit réjouissant d’une dictature du jeu et du loisir aux allures de démocratie dont nous serions les otages consentants. Un univers d’anticipation au service d’une fable incisive où le rire côtoie l’effroi.


extrait :

(...)

Le second policier ouvre une valise, sort un habit qu’il tend à Franck qui le prend mais n’en fait rien. Temps. Il fait signe à Franck de se vêtir de l’uniforme de l’accusé. Franck s’en vêt.

Le second policier - Je vais demander à mon collègue de noter que vous prenez en charge votre rôle d’accusé à contrecœur, et cette attitude pourra être retenue contre vous.

Samy note sur sa tablette.

Le second policier - Il faut un qualificatif.

Le premier policier - Merde ils ont modifié le formulaire…

Le second policier - Dépressif ?

Le premier policier - Dépressif, comment on dit déjà… rabat-joie ? trouble-fête …

Le second policier - Rabat-joie, parfait !

Le premier policier - Les faits suivants sont donc portés à la connaissance de l’accusé, Monsieur Franck Nogent, administrativement nommé Frankie, ou encore Kiki ou même Nono, à la ligne petit a, deux points, refus du port obligatoire du gilet sanitaire dans la journée du 17 novembre de cette année en dépit des annonces préfectorales ouvrez la parenthèse annonces écrites sur panneaux virgule écrans lumineux virgule annonces sonores diffusées par les haut-parleurs sur l’ensemble du territoire fermez la parenthèse ; à la ligne petit b, deux points, désobéissance citoyenne en refusant de se rendre au marché de Noël le 11 décembre de cette même année, pourtant déclarée Journée Festive Obligatoire ou JFO par le Ministère Santé-Bonheur et de ce fait jour férié; des rappels à l’ordre n’ayant pas été pris en compte, l’accusation se double de circonstances aggravantes. Ces désengagements successifs n’auraient certainement pas prêté à autant de fermeté de la part du Ministère de la Loi s’il n’avait été constaté par un huissier que à la ligne en gras Monsieur Franck Nogent administrativement nommé Frankie, ou encore Kiki ou même Nono, avait refusé de participer à la Fête de la Musique, rebaptisée Fête de la Joie par Monsieur le Ministre de la Culture et du Divertissement, en raison du caractère en italique résolument humanitaire de cette fête de la musique cru date de l’année en cours, cf discours officiel et note ministérielle de Monsieur Le Ministre de la Culture et du Divertissement, je poursuis mais est resté chez lui virgule dans le silence point-virgule seul parenthèse et ceci sans être aucunement malade et a fortiori ni sans ordonnance particulière de son médecin traitant, M. Lemoine fermez la parenthèse. A la ligne, ce jour-là, Monsieur Nogent administrativement nommé Frankie, ou encore Kiki ou même Nono, a pour sa part reconnu les faits et n’a pas contesté s’être conduit de manière tout à fait éhontée en déclarant je cite deux points ouvrez les guillemets ma conduite n’est pas civique, elle n’est pas citoyenne, fermez les guillemets. Vous êtes également accusé d’abstention par le Comité Civique Citoyen pour l’Egalité et l’Abolition des Différences Ségrégationnistes et le Droit Accordé aux Minorités de Devenir Majoritaires ou CCCEADSDAMM, le Président du CCCEADSDAMM vous ayant vu en train je cite de vous défiler et de manquer à vos devoirs de citoyen en refusant de célébrer le vingtième anniversaire de l’édification de la sculpture du rond-point de l’entrée principale de « Nom de la Ville où a lieu la représentation, ville fleurie, ville internet, ville boutique, ville musée, ville montagne, ville plage, ville soleil, ville conviviale en présence de Madame ou Monsieur nom du Maire, Maire du nom de la Ville » Enfin, Kiki, et c’est plus grave, vous êtes accusé de défection citoyenne. Vous avez en effet manqué à vos devoirs républicains, en refusant catégoriquement de participer à la fête du Love Rendez-Vous, ainsi qu’à la Fête des voisins - que vous avez au demeurant publiquement dénigrée selon les organisateurs. Vous avez droit à un avocat.

Temps. La batucada entraîne tout le monde dehors dans un dernier morceau de circonstance. Si la batucada cesse de jouer, Océane et/ou Samy, grâce à un porte-voix encourage Franck Nogent à sortir hors de chez lui. L’un(e) d’eux lui lance des confettis.

© AMD 2017