Manoell Bouillet : “Brigade expérimentale (Res Nullius)”

Monell reçoit Thomas un soir à dîner. Alors qu’elle cuisine devant lui un os à moelle, de glissements de langage en dérapages de conversation, elle en vient à faire l’aveu de l’inavouable. Portrait éclaté d’une femme en perpétuel décalage, cherchant sa place dans l’ordre social qui régit sa vie.

Une écriture tendue et inspirée qui déjoue les modes narratifs et multiplie les conventions. Le jeu dangereux d’une âme en déroute qui convoque pour en trouver la vérité le théâtre de ses démons. 

extrait :

...

L'aboyeur – Monell, deuxième service.

Monell – Pardon, en cuisine, je reprends en cuisine, et Thomas qui continue de baragouiner malgré la tranche épaisse de pâté que je lui ai fourrée pour remplir sa bouche, pour taire sa voix douce et mielleuse, pour lui donner la soif et moi, je n'y peux rien, je serre les dents, tout se fige en dedans. Ses imperceptibles mouvements de recul au moindre de mes gestes, c'est perceptible, c'est insultant, ça m'insulte. Il a peur, de moi ? de quoi ? il ne dit rien, ça me glace. Je lève à peine la main pour me gratter la tête, à peine comme ça, Thomas fait un saut de trois mètres, se cogne à l'étagère, tombe l'éponge. Il s'en effraie, il rit tellement ça l'effraie de s'effrayer comme ça. Une éponge ! Il se rapproche, se frotte à la queue de la casserole où mijotent les os à moelle et le laurier. Il remue le cul de la casserole, il saisit la queue.

L'aboyeur – Thomas, s'il vous plaît.

Monell- Il dit, vite vite, en bafouillant, il rit tellement ça l'effraie, il dit ça me rappelle, ce matin, la devinette, la blague, c'est con, attend, comment déjà, c'était, attend, bouge pas, ah oui !

Thomas – Oui... c'était la blague, ça me rappelle une blague j'ai dit.

Monell – Thomas a dit plus.

Thomas – J'ai dû dire...

Monell – J'ai dit pas de blague Thomas.

Thomas - Je l'avais lue dans le train, un strip dans un magazine laissé sur le siège. Pas la meilleure des blagues mais elle m'avait fait rire.

Monell – Thomas, j'ai dit, je voulais le prévenir, je te préviens, je ne supporte pas, tu sais bien, je ne sais pas en rire, garde là pour d'autres, je te serais grée de ne pas continuer, de cesser, de te taire, de ne pas avoir peur ou bien d'avoir peur, pitié, que sais-je, mais de ne pas me prendre à la légère.

Thomas – Mais si, écoute, elle est de circonstance, elle ne prête pas à conséquence.

Monell – Pouce.

Il n'est pas nécessaire de recommencer.

L'entremétier – Si. La blague je vous prie.

Thomas – C'était : Qu'est-ce qu'une casserole sans queue ?

Monell - Je reste calme, un point. Un point c'est tout. C'est bon.

Thomas – Non, ce n'est pas bon, ce n'est pas comme ça. Tu t'es bouché les oreilles et tu as crié.

Monell – Je reste calme. Je me suis bouché les oreilles, je nous ai percé les tympans, j'ai crié, je l'aurais frappé sinon.

L'entremétier- La blague.

Thomas - Qu'est-ce qu'une casserole sans queue ?

Monell - Plait-il ? Un point. Un point c'est tout.

L'entremétier- Encore.

Thomas – OK. Quessss, quessss quessssquessssqu'une... quessss dis, quessss...allez dis.... quessss qu'une cassssssserole sans queue... dis-le !

Monell- Je me suis bouché les oreilles, je nous ai percé les tympans, j'ai crié. Je l'aurais frappé sinon je vous dis ! Dans la trop petite cuisine, je me suis cognée la tête dans la chaudière à mon tour, les becs de gaz ont craché des flammes bleues, je regardions. Le visage de Thomas a changé, terrifié et dans ce visage, il y avait dans ce visage, quelque chose de quelqu'un d'autre quelque chose que je voulais garder, il le fallait, je ne voulais pas qu'il parte, pas tout de suite, non, mais si, hop, écran magique, le visage est parti, plus rien, napiforme, en forme de navet. Non, a dit Thomas de marbre rose, se balançant sur un pied, ce n'est pas la réponse. C'est ma réponse, j'ai dit. Une casserole sans queue c'est un point et la queue, c'est une virgule, une petite verge. Point.

Thomas – Je sentais poindre une laideur.

Monell – Comment était-elle cette laideur ? Comment la prendras-tu quand elle sera chaude, la casserole, la casserole sans queue, comment la prendras-tu ? Rires. Il faut bien y passer, à la casserole. Rires. Tu ne ris pas. Les hommes aussi sont comme des casseroles, il faut savoir par où les prendre. Rires. En politique, les femmes sont plus honnêtes, plus droites, plus intègres, faut dire que ce serait con de leur enlever les casseroles de la main pour leur coller au cul. Rires! Déclipe la queue puisque c'est parti puisqu'il faut y passer. Déclipe la queue ! Thomas ne bougeait pas...

© AMD 2017