François Dumont : “Le bon grain”

Sous l’effet du réchauffement climatique, un bout du royaume vient de disparaître sous les eaux. Une décision s’impose : arrêter immédiatement toute production industrielle et agricole polluante. Mais cette décision pensée trop vite dans un pur esprit de classe dirigeante entraîne catastrophes, révoltes et nouvelles décisions hâtives, comme l’élimination des chômeurs, gueux et inactifs. Sifouti, le conseiller de la reine, prend la tête de l’opposition, le palais s’enflamme…  

Farce sur les impasses de nos sociétés de croissance, l’univers décalé d’une cour grotesque au service d’un pamphlet aigu et tranchant.

extrait :

Scène 1

Le potager royal. Les ministres ramassent les légumes du jardin pendant que la reine arrose son potager.

(…)

M.INTERIEUR

Je suis là !

LA REINE

C’est pas trop tôt.

M.INTERIEUR

Je trouvais pas le potager.

LA REINE

Je vous présente mon nouvel intérieur.

M.INDUSTRIE

Enchanté, moi c’est l’industrie et celui-là c’est Sifouti.

LA REINE

Alors ? Elle est pas belle ma police ?

Rire gras du ministre de l’industrie.

Vous tombez à pic, on a juste terminé le potager et on allait commencer à causer des affaires. Bon, vous racontez quoi ?

SIFOUTI

On a encore eu une très grosse manifestation hier pour plus de bio et moins de pollution.

LA REINE

Le peuple a bien raison, il faut plus de bio. Moi, j’aime le bio.

M.INTERIEUR

Excusez, mais je saisis pas bien.

LA REINE

Ça y est, il est déjà paumé.

M.INTERIEUR

Si votre altesse est d’accord avec le peuple, pourquoi la foule est pas contente ?

LA REINE

Oui tiens c’est vrai ça ! ma police commence très fort. Alors, alors ?

SIFOUTI

Il faut croire que quelqu’un ne fait pas son travail.

M.INDUSTRIE

C’est si simple pour monsieur Sifouti de dire ce qu’il faut faire ou pas. Moi, monsieur le conseiller, j’ai des responsabilités, je ne suis pas simplement …

LA REINE

Cette réunion est une misère ! On avance pas d’un pouce.

M.INDUSTRIE

Très bien, alors faisons un grand pas et disons les choses telles qu’elles sont. Le bio, évidemment c’est oui. Du bio pour vous, pour moi enfin pour nous mais pas du bio pour tout le monde. Vous imaginez les conséquences ? Non, sincèrement, c’est pas raisonnable.

SIFOUTI

Et pourquoi donc monsieur l’industrie ?

M.INDUSTRIE

Attention Sifouti, vous allez mal finir.

SIFOUTI

Vous êtes témoin majesté, il me menace.

LA REINE

Calmez-vous tous les deux ! C’est agaçant à la fin de devoir vous séparer à chaque fois. Vous n’êtes plus des gamins. Que fait l’environnement ? C’est lui qui doit discuter là. C’est son rayon.

SIFOUTI

Certainement majesté mais en attendant je note que notre industrie refuse de s’expliquer et semble avoir quelques secrets qu’il garde jalousement.

LA REINE

Quels secrets ?

SIFOUTI

Monsieur affirme que sa majesté n’est pas raisonnable. On aimerait bien savoir pourquoi.

LA REINE

Allez mon industrie, crachez le morceau qu’on en termine.

M.INDUSTRIE

Il n’y a aucun secret, simplement le peuple devient de plus en plus exigeant et Sifouti avec.

Moi, je dis attention ! À force de vouloir toujours moins de gadgets, moins de consommation inutile, plus de qualité et ça pour tous les produits, je vous l’annonce tout net, on va droit dans le mur. L’industrie ne pourra pas tenir. Ils veulent plus consommer du tout ou alors uniquement du bon pour la santé. Non, c’est une logique impossible avec laquelle on fait des marges ridicules.

© AMD 2017