Julie Aminthe > Feufeurouïte

Dans l’EHPAD où résident Naïma, Marie-Lou, Pierre, Jeanne et Amélie, il en circule des pulsions de désir et des envies d’amour. Mais comment les satisfaire quand on est vieux et que l’on manque d’intimité ? Lucie, l’aide-soignante, fait la sourde oreille et assure son service du mieux qu’elle peut, elle qui se retrouve seule, abandonnée par son fiancé...

Une écriture dédiée à la marionnette, à la poésie délicate, empreinte de cocasserie, pour dire la solitude des personnes âgées face aux élans du cœur et de la chair. 

 

extrait :

(...)

TOC TOC TOC

 

Lucie

Bonjour Naïma

 

Naïma

Bonjour la belle

 

Lucie

Bien dormi

 

Naïma

Pas trop mal

Pas trop mal du tout même

J'ai été dans le

Jura

Ça reste entre nous bien sûr

 

Lucie

J'ouvre les stores

 

Naïma

Ah

D'accord

Bien sûr oui

Bien sûr

Où en étais

je moi

LE JURA

Avec cet ours lubrique qu'il a fallu combattre à coups de griffes

Cette bicoque où m'attendait sagement

En tenue de

trappeur bottes et carabine

Vous ne devinerez jamais qui

 

Temps

 

Naïma

POUTINE

 

Lucie sourit mollement

 

Naïma

Ben quoi

Il n'est pas mal comme type

 

Gel antiseptique

 

Lucie

On attaque d'accord

 

Naïma

Euh

D'accord

 

Lucie

Sandrine a chopé la crève

Christian s'est rompu le tendon d'Achille

Et moi

Moi je

 

Lucie se gratte

Plus ou moins discrètement

Le cou

La nuque

La poitrine

 

Naïma

Lucie

 

Puis s'interrompt

Réfrénant son envie de gratter davantage

 

Naïma

Laissons tomber la toilette pour aujourd'hui 

Personne ne va venir fouiner sous mes bras

Puis Vladimir il aime bien quand ça sent un peu la bête

 

Gants en latex à usage unique

 

Lucie

Vais vous bichonner Naïma

Vous bichonner

Comme d'habitude

 

Naïma

Vous êtes sûre

 

Temps

 

Lucie

Moi j'aime bien Justin Trudeau.

(...)

© AMD 2021