Michel Simonot > Traverser la cendre

Pendant la Shoah, certains ont résisté en écrivant, enterrant leurs récits et cachant leurs livres. C'est en leur redonnant la parole que le témoin d'aujourd'hui pourra affronter l'Histoire. Car il s'agit de cela : traverser la cendre et demeurer vivant. Par les mots.

  • Quand la transcendance du verbe s’oppose à la réalité la plus brutale : une partition poétique, composite et inspirée, qui rend hommage aux victimes de tous les massacres ayant pu témoigner.


extrait

(...)

Toi, le mort, il faut que tu prennes ta part maintenant.

je m’étais habitué à être disparu

Il faut que tu reviennes

qui pour dire mon nom

Tu es sur le seuil maintenant.

le silence seulement le silence

Tu respires. Tu regardes. Devant à droite à gauche.

comment faire un pas

Derrière toi la porte franchie fermée maintenant

ai-je déjà fait le chemin

Tu veux avancer. Tu te penches. Tu moulines des bras. D’avant en arrière. Tu vacilles. Tu n’as pas d’ailes pour éviter la chute. Tu transpires. Tu ne bascules pas. Tu inspires. Tu souffles. Tu te redresses. Le regard loin devant là-bas au-delà tu essaies. Rien. Tu ne vois rien.

l’aube le midi le soir la nuit peut-être

Tu essaies

je ne me souviens pas d’avoir su

Balancement maintenant

Tangage maintenant

Ondoiement maintenant

un chant là-bas loin devant quelque part

Tu veux le rejoindre

Tu te demandes

qui chante dans le silence

Le silence

Pourtant tu entends le chant

un chant

une langue familière

mais je ne la comprends pas

Berceuse presque

Tu ne sais plus le temps

cette langue de toujours

sa musique

Alors tes larmes

je n’ai pas de larmes

un mort n’a pas de larmes

Maintenant tu es revenu

comment revenir d’entre les parcelles de terre

Tu dois dire ce qui est tu

Déterrer les mots

Trouver les mots de passe

comment dire la langue d’après la mort

Tu as disséminé ton récit sous les cailloux

des bribes noircies

Certains sont venus ont retourné les pierres, les mottes, les ont brisées, les ont ouvertes, ont arraché ce qui demeure.

comment être et ne pas être

Il te suffit de dire je

est-ce qu’il suffit que tu m’aies dit tu pour que je puisse dire je

()

© AMD 2022