Simon Grangeat : “Marcher tout droit est un combat” 

Partie en Amazonie soutenir les Indiens Guarani, Lucia est obligée de revenir précipitamment en France au chevet de son frère victime d’un accident lors d’un affrontement avec les forces de l’ordre. Son frère qu’elle connait peu et qu’elle découvre militant écologiste.  Lucia entreprend dès lors de faire la lumière sur les circonstances du drame, son enquête l’aidera à comprendre où se trouve son chemin...

Inspiré de faits réels (Notre-Dame-des-Landes et l’affaire Rémi Fraisse), le récit haletant d’un parcours entre une France qui ment et une France qui résiste. Le portrait exemplaire d’une héroïne de notre temps. 

Extrait :

PREMIER ÉPISODE – VERSION OFFICIELLE

1.

Le gendarme. – Je vous remercie d'être venue aussi vite.

Lucia Serfer. – Vous ne m’avez pas vraiment laissé le choix.

Le gendarme. – Vous habitez au Brésil ?

Lucia Serfer. – Depuis six ans, oui. Le décalage horaire…

Le gendarme. – Je vais tenter d'être efficace.

– Cette vieille horloge au mur…

Le gendarme. – Est-ce que je vous sers un café ?

– Il est déjà huit heures ?

Le gendarme. – Madame Serfer ?

– Mur fissuré.

Le gendarme. – On dit Serfer ou Serfer ?

– Fissures.

Le gendarme. – Café ?

– Quelque chose comme quatre heures là-bas.

Le gendarme. – Madame ?

Lucia Serfer. – Pardon ?

Le gendarme. – Est-ce que vous voulez un café ?

Lucia Serfer. – Merci. Non, merci.

– Tu devrais être en train d'écouter tes tous premiers piauhaus sous les arbres.

Le gendarme. – Nous avons quelques questions à vous poser.

– Le réveil de la forêt.

Le gendarme. – Si tout va bien, vous pourrez reprendre vos activités rapidement.

Lucia Serfer. – J'ai un vol qui part demain de Blagnac.

Le gendarme. – Avez-vous apporté la photo ?

Lucia Serfer. – Nous allions entrer dans la forêt. Ça fait des mois qu’on prépare cette expédition.

Le gendarme. – Pourriez-vous répondre à ma question, s’il vous plaît ?

– Tu te perds dans les fissures du mur qui te fait face.

Lucia Serfer. – Vous connaissez Nisio Veron ?

Le gendarme. – Pardon ?

– Cartographie fantasmatique.

Lucia Serfer. – Nisio Veron.

Le gendarme. – Je devrais ?

– Tu t'éloignes en pirogue sur ces fleuves délabrés.

Lucia Serfer. – C'est un leader Guarani. Les Indiens Guarani, vous connaissez ?

Le gendarme. – Est-ce que vous avez la photo que je vous ai demandée ?

Lucia Serfer. – Ils nous ont demandé de l'aide, vous n'avez jamais entendu ?

– Nós queremos nossos rios e florestas de volta. Nós precisamos de vocês 3.

Lucia Serfer. – Ils sont en train de disparaître. Vous imaginez ? Un peuple qui disparaît.

– Concentre-toi.

Lucia Serfer. – Vous avez une voiture ?

Le gendarme. – Vous êtes une activiste écologiste ?

Lucia Serfer. – Qu'est-ce que vous me voulez ?

Le gendarme. – Est-ce que vous êtes au courant des activités de votre frère ?

Lucia Serfer. – Je ne comprends pas de quoi vous me parlez.

Le gendarme. – Est-ce que vous partagez les idées de votre frère ?

Lucia Serfer. – Les idées de mon frère !

(...)

© AMD 2020